Le grand public fait la connaissance de Jeremstar en 2010. Débarqué de nulle part, il décide d’envahir les plateaux télé en créant le scandale. « Quelle gloire y a-t-il à réussir quand on a du talent ? dit-il. Tout le mérite revient à ceux qui n’ont rien dans leur musette pour se faire connaître. » La bêtise et la légèreté plaisent. Il le sait. Il décide donc d’y consacrer sa vie — et c’est son principal paradoxe —, de manière réfléchie.

Jeremstar est aujourd’hui le plus grand spécialiste de la téléréalité en France. Il est l’éditeur de deux sites de news qui lui sont consacrés. C’est un marionnettiste, qui propulse ou détruit les candidats en un claquement de doigts.

« Lancer une marque de babouches, tu crois que c’est un bon créneau ? »
« Qu’est-ce que je vais devenir, maintenant que j’ai fait du porno ? »

À mesure que sa journée se déroule, Jeremstar est tour à tour journaliste, père, mère, soeur, professeur des écoles et assistante sociale des stars de téléréalité. Avant tout et surtout, il est celui auquel les plus piteux des rejetés se raccrochent après avoir été vaguement mis en lumière pour continuer d’exister.

Chaque week-end, Jeremstar part en « booking » et génère des émeutes de « Jeremstarlettes » dans toute la France.

Concernant La Conciergerie, son site internet. Jeremstar est sans doute le seul organe de presse qui capitalise plus sur son réseau que sur ses moyens financiers : aucun de ses scoops n’est jamais rémunéré ! Son efficacité réside sur sa seule sympathie et rend fou le « milieu », qui tente régulièrement de l’acheter à grands coups de chèques et de chantages.

Le problème de Jeremstar ? Il révèle tout des émissions avant qu’elles soient diffusées : fiches de paie, scénario, violences, excès… Tous les producteurs rêvent de l’avoir à leur botte pour le faire taire, mais sa bouche est immense.

Jeremstar agace. Jeremstar fascine, Jeremstar est une tête à claques. Jeremstar est unique. En plus d’être un personnage, Jeremstar est une star, aux postures et au langage inimitables.

Jeremstar est une « vermine », prête à tout balancer. C’est un « parasite médiatique ». Sa plume est une marque de fabrique, de même que les célèbres interviews qu’il tourne dans son bain, avec des personnalités dénudées.

JEREMSTAR, C’EST :

  • 2 millions de visiteurs uniques par mois sur La Conciergerie de Jeremstar, son site consacré à la téléréalité, quotidiennement alimenté d’exclusivités
  • 22 millions de pages vues par mois. 
  • 656 582 abonnés YouTube
  • 1,04 M de followers twitter
  • 1,1 M d’abonnés Instagram
  • 964 860  likes sur sa page Facebook officielle
  • 800 000 abonnés SnapChat qui suivent chaque jour sa téléréalité personnelle. (Jeremstar est le SnapChatter numéro 1 en France.)

Jeremstar, c’est aussi une marque déposée. Ce sont des « Jeremstarlettes » postées à tous les coins de rue pour le prendre en photo, le « Snapper » ou l’embrasser.

 EMISSIONS

2008 – Next made in France (Virgin 17)
2008 – Les 12 coeurs (NRJ12)
2011 – Tellement Vrai : Jeremy cherche l’amour (NRJ12)
2013 – L’Ile des vérités 3 (NRJ12)
2014 – Les Anges de la télé réalité 6 : Australia (NRJ12)
2014 – Allô Nabilla (NRJ12)

BIBLIOGRAPHIE

2016  – Téléréalité : le manuel pour percer – Editions Hugo Images

FILMOGRAPHIE

2011 – Jeremstar, la vérité – Documentaire – 52 min